Page 4 - ProjetDestination2022
P. 4

L’équilibre,  l’équité  et  la  justice  seront  les  garants  d’une
               évolution plus saine pour l’être humain, pour la terre qu’il
               habite et pour la cohésion des consciences.

               Aux  yeux  de  beaucoup,  la  mondialisation  est  synonyme  de
               privatisation, de domination et de renforcement du clivage entre
               une population aisée et les plus démunis.
               En réalité, la mondialisation avec un redécoupage judicieux des
               territoires,  une  cohésion  des  actions  responsables  et  une
               cohérence des décisions, n’est pas à craindre. Elle n’est pas une
               menace mais une force, celle de regrouper les capacités et les
               compétences de chacun pour créer un système meilleur. Les
               plus faibles ne seront pas opprimés sous le joug d’un système
               qui ne profiterait qu’aux plus forts. Ils auront la possibilité et les
               ressources  de  s’élever,  eux  aussi,  pour  réduire  le  clivage  qui
               existe  actuellement  au  sein  des  populations  locales  et  des
               peuples du monde entier.

               Entrevoir  la  mondialisation  comme  un  tremplin  pour
               l’évolution de notre pays tout en préservant les identités locales
               par des mesures adaptées et une synergie des économies, par des
               moyens  de  travail  plus  humains  mais  aussi  plus  efficaces,  par
               des  besoins  territoriaux  satisfaits  et  des  ambitions  d’ouverture
               plus cohérentes, cela est possible. Cela est possible et réalisable
               dans  la  mesure  où  l’équilibre  est  mis  en  place  et  sa  stabilité
               maintenue, dans la mesure où la solidarité sert l’union des forces
               et  ne  se  présente  plus  comme  une  opposition  aux  axes  de
               développement  économique,  dans  la  mesure  où  la  cohésion
               sociale devient la lance de fer pacifiste de l’ambition positive
               créatrice du peuple et non plus le bouclier offensif de la colère
               ne  menant  qu’à  la  stagnation  des  énergies  qui  pourraient  être
               complémentaires.  Car  toutes  les  forces  générées  actuellement
               sont complémentaires en essence. C’est cette complémentarité,
               cette  réharmonisation,  ce  retour  à  l’équilibre  que  nous  devons




               4
   1   2   3   4   5   6   7   8   9